Communauté de Communes

des Portes de Rosheim (67)


« Portes Bonheur - chemin des carrières »

Reconversion de l’ancienne voie ferrée

reliant Rosheim à St Nabor en voie verte



La Communauté de Communes des Portes de Rosheim a porté le projet de reconversion de l’ancienne voie ferrée reliant Rosheim à Saint-Nabor en voie verte, intitulé «Portes Bonheur, le chemin des carrières».

 

Cette ancienne voie ferrée de 11 km a marqué l’histoire ferroviaire du territoire et offre, de par son tracé et l’attrait des territoires qu’elle traverse, des potentialités importantes en matière de développement des circulations douces.

Ouverte au public depuis le 1er juillet 2019, cette voie verte concourt également au tourisme et à la valorisation du patrimoine local, à la création d’une Trame Verte et Bleue, à la création d’un nouveau support d’animations pour le territoire.

La voie verte, de 3 mètres de large, a été réalisée en grande partie en enrobé. Elle est ponctuée par des éléments insolites et architecturaux permettant d’apprécier et de mettre en valeur le patrimoine et les paysages alentours. On y retrouve l’empreinte du passé ferroviaire.

 

Ce projet a pour objectifs :

 

- Développement des circulations douces : la voie verte apporte une réponse concrète aux attentes de la population en offrant un maillage structurant en termes de circulations douces. Tronçon cyclable 11 km, elle permet notamment aux collégiens de Boersch et de Rosheim de se rendre quotidiennement au collège de Rosheim à vélo, dans un espace sécurisé. Elle permet également aux habitants du territoire de se rendre sur leur lieu de travail à vélo, réduisant ainsi leurs déplacements en véhicules motorisés.

 

 

-  Création d’une jonction avec le territoire de la CC du Pays de Sainte Odile via la création de la piste Boersch Obernai (automne 2019 : jonction cyclable vers la voie verte par Bernardswiller).

 

-  La voie verte offre également la possibilité de se rendre à Saint Nabor, au pied du Mont Sainte Odile, depuis la gare TER de Rosheim par une jonction sécurisée depuis la gare jusqu’au complexe sportif de Rosheim où se situe le départ de la voie verte.

 

-  La CCPR s’est fixée l’objectif de préserver la biodiversité le long des 11 km de voie par la mise en place d’actions spécifiques qui valorisent notamment les zones humides, préservent la faune et la flore locales et sensibilisent les habitants.

 

-  Création d’un nouveau support d’animations pour le territoire pour des manifestations sportives, culturelles, de loisir, sur et autour de ce nouveau support de déambulation. A titre d’exemple, la Foulée des 4 Portes (22ème édition le 22 septembre 2019) a modifié l’ensemble de ses parcours pour emprunter une partie de la voie verte nouvellement créée.

 

Ce chemin forme la colonne vertébrale du développement touristique des Portes de Rosheim et a pour but de contribuer à la valorisation du territoire intercommunal et plus globalement du massif du Mont Sainte-Odile en offrant à ses usagers la possibilité de découvrir les nombreux sites d’intérêt patrimonial et/ou naturel se trouvant à proximité du parcours.

 

A noter : Il est également potentiellement possible de relier Strasbourg à vélo en empruntant la piste cyclable Rosheim/Griesheim/Innenheim et en passant par Molsheim et le canal de la Bruche.