Avenue de la Fensch - CA Val de Fensch (57)


Le territoire du Val de Fensch est fortement marqué par deux axes routiers structurants, la RD 952 et la RD 152e, traversant la plupart
des communes et empruntées par un flux de transit non négligeable.

 

Le projet « Coeur de Villes, coeur de Fensch » constitue une importante opération de requalification des axes majeurs des
différentes communes constituant le territoire de la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch. Elle repose sur une planification des travaux sur le mandat actuel et un plan pluriannuel d’investissement (20 M€ TTC de 2016 à 2020).

 

L’image actuelle des axes majeurs de la Communauté d’agglo (chaussées fatiguées, espaces publics mal partagés, habitat hétéroclite, empreinte industrielle forte) a accentué l’urgence d’une requalification forte.


Les élus ont ainsi la possibilité de modifier durablement l’image de la vallée par la réalisation de ce projet audacieux.

 

 

Objectifs :
- Faire de la traversée d’agglomération une véritable « Avenue de la Fensch » : intégration du BHNS, carrefours praticables par les piétons et les cyclistes, plantations, bâti et typologies urbaines.
- Régler les conflits d’usage entre véhicules en transit et sécurité des piétons / cyclistes.
- Organiser le lien de l’ « Avenue de la Fensch » et du « couloir urbain »
d’Algrange.
- Traiter l’espace public en cohérence avec son environnement et ses usages.


Actions :
- Mise en oeuvre de voies cyclables sur l’ensemble du linéaire.
- Réduction des voies de circulation dédiées aux véhicules.

- Aménagements ponctuels aux carrefours.
- Redonner une lisibilité à la vallée.
- Renforcer l’identité et atténuer l’empreinte industrielle.
- Mettre en place une identité visuelle sur l’ensemble du linéaire.

 

Les déplacements en transports en commun
Le principal projet de la Communauté d’Agglomération inscrit au PDU est le projet du BHNS Thionville Nord – Hayange. L’étude d’Avant-Projet est en cours sur cette opération, élément essentiel dans le projet de requalification de l’axe de la vallée, avec la nécessité de prévoir et de faciliter les rabattements des usagers vers ce fuseau et de rechercher la meilleure intermodalité avec le TER Thionville – Fensch – Belval : parkings relais, gares ou haltes ferroviaires réaménagées.


Les déplacements cyclables
Le PDU met en évidence un défaut de liaisons cyclables entre Thionville et les différentes communes du secteur et propose un schéma d’orientation reposant sur les deux principes suivants : la véloroute V50, « colonne vertébrale » du réseau cyclable + un aménagement cyclable le long de la RD 952.
L’étude de requalification de l'axe de la vallée doit intégrer cette réflexion et juger de l’opportunité de ce projet. De la même façon que pour le BHNS, le projet cyclable constitue l’une des données de base.
Ces artères principales doivent s’accompagner de voies à vocation plus locale : liaisons réparties de part et d’autre de la RD 952, liaison Florange – Sainte-Neige, liaison Parc de Bétange – Parc de la Rotonde, projet transversal de piste cyclable le long la RD 152E.

 

 

A ce jour, quelques sections sont réalisées, et certaines plutôt bien réalisées.