Agrandissement du parc à vélo de la gare à Lunéville (54)


 

Chaque année, un million de voyageurs prennent le train en gare de Lunéville pour se rendre sur leur lieu de travail ou d’études.

La ville de Lunéville a souhaité permettre aux utilisateurs du train de disposer d’un parking à vélo gratuit et accessible tout le temps pour favoriser l’utilisation du mode « vélo + TER ».
En parallèle, des aménagements en ville sont prévus lors de chaque réhabilitation de rue pour faciliter l’accès à la gare et vers les différents établissements scolaires.

 

La gare est située au centre de Lunéville, à proximité des commerces, de la place Léopold et du cœur historique de la ville (château, église Saint Jacques, théâtre…). Elle est desservie par des TGV, des Intercités et des TER.

Il convenait de trouver des solutions pour limiter les voitures dans ce
secteur tout en proposant des alternatives plus économiques et citoyennes pour les usagers. Lunéville est dotée de lignes de bus urbains, de pistes cyclables qui permettent l’accès aux établissements scolaires, aux bâtiments publics et à la gare. Le projet s’inscrit donc dans une démarche plus globale liée à la mobilité.

 

En 2004, un parc à vélo a été créé à proximité de la gare, disposant de 12 arceaux et accessible grâce à deux portes sécurisées par un badge permettant l’accès côté ville et également directement sur les quais.

En 2012, l’association locale de cyclistes (Vélolun') a évoqué avec les services techniques de la ville le manque de places dans le local à vélo existant. Tous les badges sont distribués et une liste d’attente existe. Le public est principalement des étudiants ou scolaires (65%) et des travailleurs (35%) qui empruntent quotidiennement les lignes TER ou le TGV.

En 2013, une étude est lancée pour l’extension de ce parc à vélo. Les travaux sont réalisés en 2014 avec un agrandissement permettant l’accueil de 114 places de stationnement en double étage en plus des 20 arceaux déjà
existants.

Aujourd’hui, près de 300 badges ont été distribués et le parc est rempli tous les jours. Les usagers sont ravis de pouvoir disposer de cet équipement d’autant plus qu’il est gratuit. Une simple caution de 20 € est demandée lors de la confection du badge.

 

avant les travaux

après les travaux