Chaussée à Voie Centrale Banalisée - Pont RD 10 à Dieulouard (54)


Suite à la réalisation du Véloroute par la ComCom du Bassin de Pont à Mousson et son passage sur la RD10, il était nécessaire de créer un aménagement apte à faciliter le partage de la route et apporter un supplément de sécurité aux cycles qui empruntent cette route départementale sur 150 mètres.
Le département de Meurthe et Moselle, gestionnaire de cette RD empruntée par plus de 4 000 véhicules par jour, a profité de son programme d’entretien annuel pour réaliser une chaussée à voie centrale banalisée.

Cet aménagement peu connu des automobilistes a été précédé d’une information la plus large possible et d’un diagnostic sur le trafic existant et des vitesses pratiquées.

La route départementale n°10 fait partie du réseau principal et prioritaire du département. Les traversées du canal et de la Moselle se font par deux ouvrages d’art qui présentent un rétrécissement de 5 m de large entre bordures de trottoirs. Cette portion de route est en rampe et en ligne droite, ce qui génère des vitesses incompatibles avec la sécurité des cycles.

 

Une régulation de trafic par feux tricolores étant peu adaptée au contexte, les trottoirs des ponts très étroits, ont conduit à la mise en oeuvre d’une Chaussée à Voie Centrale Banalisée (CVCB) pour initier des comportements adéquats, voire contraindre les automobilistes à une conduite plus apaisée.
La chaussée à voie centrale banalisée expérimentée dans d’autres pays, et depuis peu dans quelques régions de France, permet de répondre favorablement au problème posé.

 


Plan d’actions :

 

1- Relevé du trafic et des vitesses pratiquées, bilan de la signalisation en place
2- Réalisation des enduits bicolores et du marquage provisoire
3- Pose des panneaux d’information et de limitation à 50 km/h
4- Relevé du trafic et vitesses pratiquées, bilan de la démarche
5- Décision de réaliser des bandes rugueuses pour réduire encore les vitesses
6- Refonte de la signalisation verticale en lien avec la Véloroute
7- Réalisation de la signalisation horizontale définitive
8- Mise en place du panneau d’information définitif de partage de la route
9- Relevé du trafic et des vitesses pratiquées

 

 

Le rendu de l’aménagement et les panneaux pédagogiques spécialement conçu à cette occasion ont permis une intégration facilitée des cycles et un changement rapide des comportements des autres usagers.

 

La communication sur le projet a été assurée par la mairie de Dieulouard, relayée par les réseaux habituels des communes. Le projet a été très suivi par la presse locale et sur les réseaux sociaux.

 

Les cyclistes sont plutôt satisfaits de cette réalisation. Le plus grand nombre d’automobilistes sont convaincus qu’il fallait apaiser le trafic. Certains restent toutefois mécontents d’être contraints dans leurs parcours quotidiens !